SUD-CHIMIE-CRVA

SUD-CHIMIE-CRVA

extraits du numéro 5 et c'est pas du Chanel

EXTRAITS DU NUMERO 5

  

 

12/04/2011   N°5
 
La place centrale à accorder aux patients a figuré au cœur de cette rencontre.
Au fil des présentations et ateliers, il est très vite apparu aux collaborateurs de Genzyme que sanofi-aventis plaçait effectivement le patient au cœur de ses activités mais que dans le domaine des maladies rares, Genzyme possédait d’importantes capacités et pouvait aller encore plus loin. Chris a expliqué que
cet engagement en faveur des patients était l’une des caractéristiques de Genzyme qu’il souhaitait généraliser à sanofi-aventis : « Sanofi pense aux patients mais Genzyme les porte dans son coeur. Jesouhaite que chacun de nos collaborateurs porte les patients dans son coeur. »
Le dernier après-midi a permis à tous d’échanger avec Chris et Henri sur le bilan à tirer de la rencontre ainsi que sur la culture et la vision de l’entreprise.
Tous les participants sont convenus que la réussite future du rapprochement reposait sur trois éléments : une entreprise centrée sur les besoins des patients, qu’ils se chiffrent par milliers ou par millions ; une présence véritablement internationale pour pouvoir proposer des solutions innovantes à tous ceux qui en ont besoin, quelle que soit leur maladie ou leur région d’attache ; et une entreprise diversifiée pour que nous puissions nous adapter aux différentes conjonctures et continuer de promouvoir l’innovation.
 
 
Chris a rappelé l’engagement de sanofi-aventis à l’égard des collaborateurs de Genzyme, soulignant que « Genzyme ne serait pas Genzyme sans ses collaborateurs ». Il a fait part de son enthousiasme sur les trois programmes de R&D prometteurs que sanofi-aventis s’est engagé à financer : la maladie de Niemann-Pick type B, Synvisc pour l’ostéoarthrite de la hanche et la thérapie génique pour la dégénérescence maculaire liée à l’âge, projets qui avaient été suspendus par Genzyme en 2011, faute de ressources suffisantes. Il a également annoncé que le financement potentiel d’autres programmes était actuellement à l’étude.
 
Belén a également rassuré les collaborateurs de Genzyme : « Un grand nombre de collaborateurs de sanofi-aventis ont vécu une ou plusieurs acquisitions. Nous savons ce que vous vivez aujourd’hui et nous savons ce qu’il faut faire. Nous comprenons vos doutes et vos questions, mais nous ne pouvons y apporter de réponses dans l’immédiat. Nous voulons mener ce processus avec efficacité et trouver le juste équilibre. C’est pour cette raison que nous souhaitons donner la plus grande visibilité possible à ce processus de manière à ne pas perdre notre élan. »


19/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres