SUD-CHIMIE-CRVA

SUD-CHIMIE-CRVA

Pas de droit à l'image!

Sanofi Toulouse: la projection d'un film des salariés annulée

Publié le 28.01.2013, 17h55

La projection d'un documentaire réalisé à partir de prises de vue de salariés du groupe pharmaceutique Sanofi-Avantis lors d'une réunion houleuse avec la direction à Gentilly (Val-de-Marne) a été annulée par les employés devant les menaces de la direction de saisir la justice, a-t-on appris auprès d'une élue.
Les employés, qui font face à des suppressions d'emplois, avaient pris des images d'un Comité d'entreprise au cours duquel le personnel avait manifesté sur le site du groupe à Gentilly le 19 décembre 2012.

MON ACTIVITÉ

Vos amis peuvent maintenant voir cette activité Supprimer X


Après montage, le documentaire devait être projeté lundi soir dans une salle de la proche banlieue de Toulouse, où un site de Sanofi est en sursis, mais les dirigeants "ont envoyé un courrier de menaces de poursuites au cinéma Utopia", a déclaré à l'AFP la secrétaire du CCE (CFDT) recherche de Sanofi et secrétaire du CE de Toulouse, Dominique Junyent.
Le cinéma et l'intersyndicale ont reçu un courrier signé du directeur juridique du groupe déclarant que "Sanofi se réserve la possibilité de prendre toute mesure et d'engager toute poursuite" si le documentaire était diffusé, citant le droit à l'image et la divulgation d'informations confidentielles, rapportait lundi le quotidien la Dépêche du Midi.
"La direction est fidèle à elle-même dans sa manière de mener le dialogue avec les salariés !", a fait remarquer Mme Junyent.
"Le film sera remplacé par un débat", a-t-elle ajouté, mais selon la Dépêche il devrait tout de même y avoir 5 minutes de projection, avec les visages de membres de la direction "masqués".
D'après l'élue, "les dirigeants mouillaient le gouvernement en se défaussant de leurs responsabilités".
Depuis juillet 2012, l'unité toulousaine du groupe (614 salariés) est menacée. Le personnel a interrompu les "jeudis de la colère" qui ont réuni 200 à 300 personnes chaque semaine pour populariser sa défense du site de recherche et développement toulousain, mais il continue à combattre le projet de restructuration.
"Une centaine de salariés devrait monter à Paris mardi pour participer à une manifestation interprofessionnelle en faveur d'une loi pour l'interdiction des licenciements boursiers", a indiqué Mme Junyent.

 

Publié le 29/01/2013 08:40

 

 

Sanofi : l'arrêt sera rendu le 11 mars

cour d'appel

 

Saisie par l'intersyndicale de Sanofi, qui conteste le plan de la direction du groupe pharmaceutique, la cour d'appel du tribunal de grande instance de Paris a renvoyé son arrêt au 11 mars.

Les salariés toulousains comme ceux des autres sites français devront donc patienter avant de connaître l'issue du bras de fer judiciaire.

Hier soir, c'était un autre bras de fer qui se jouait à Tournefeuille, dans la banlieue toulousaine, avec la projection prévue d'un documentaire choc montrant le face à face tendu entre les salariés et les dirigeants. Une projection que l'entreprise a voulu faire interdire, sous menaces de poursuites.

Les Sanofi Toulouse ne lâchent rien et devraient être près de 200 aujourd'hui à Paris pour une manifestation devant le ministère du Travail, aux côtés des Pilpa, Valéo, PSA, etc, pour réclamer une loi contre les licenciements boursiers.

La Dépêche du Midi

 

 

 

 

social

Sanofi censure un documentaire réalisé par les salariés.

 

La direction de Sanofi saisira la justice si le documentaire réalisé par les salariés est diffusé, comme prévu, lundi soir au cinéma Utopia de Tournefeuille (Haute-Garonne).

  • Par Michel Pech
  • Publié le 28/01/2013 | 11:00, mis à jour le 28/01/2013 | 18:44

 

Objectif des Sanofi : maintenir l'attention de l'opinion publique sur leur mouvement

Dans ce documentaire sont filmées des scènes de rencontres houleuses à Toulouse entre salariés et direction.
Le directeur juridique du groupe relève une série d'infractions dont l'atteinte au droit à l'image ou la divulgation d'informations confidentielles.
Selon le syndicat Sud-Chimie, soutenu par Utopia, la diffusion sera maintenue sur un film de 5 minutes dans lequel les visages des dirigeants seraient floutés.
Le reportage vidéo de Marie Martin et Jack Levé :

 //api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/5106b55294a6f61ce905ef3d/9d508ea514494bf389826f25768a7db6?wmode=transparent
Pour retrouver tous les articles publiés depuis le début du mouvement des Sanoficliquez ici

Les circonstances du tournage

Le 19 décembre 2012, à Gentilly, doit se dérouler un Comité central d'Entreprise. A l'extérieur, les salariés manifestent sous la pluie. La direction les fait entrer dans une salle mais la discussion s'envenime très rapidement. Immédiatement la scène est filmée en vidéo par des téléphones portables.
C'est l'ensemble de ces petites vidéos qui sera monté pour réaliser le documentaire de 52 minutes.

 

 

Sanofi: le documentaire qui fait peur à la direction

Pauline Croquet 28 janvier 2013

mis à jour le 29 janvier 2013 à 07:27

 

 

Partager sur Tumblr

Envoyer par e-mail Réagir PDF Imprimer

La direction de Sanofi a menacé d’aller en justice si les salariés diffusent ce lundi 28 janvier, à l’Utopia de Tournefeuille, le documentaire qu’ils ont réalisé. La projection est maintenue, mais le documentaire sera écourté.

Vendredi dernier, la direction de l’Utopia a reçu un courrier, avec en copie les syndicats. Le groupe pharmaceutique « se réserve la possibilité de prendre toute mesure et d’engager toute poursuite», tel qu’écrit dans le courrier selon La Dépêche du Midi. Joint par téléphone Laurent Besson-Imbert, délégué SUD Chimie pour l’intersyndicale résume: « c’est un avertissement, une menace. Il nous mettent en garde contre des possibilités de diffamation ou de divulgation des secrets de l’entreprise ».

Ce jour-là, ils ont vu les caméras. Ils savaient qu’ils étaient filmés.

 //www.youtube.com/watch?v=58pzHa88RfI&feature=player_embedded

Le documentaire de 52 minutes est un montage de films réalisé le 19 décembre 2012, à Gentilly en région Parisienne. Ce jour-là, des salariés manifestent lors d’un comité central d’entreprise sur l’un site de Sanofi.  Invité par la direction à se réunir dans une salle, une centaine d’entre eux s’expliquent vivement avec leurs dirigeants et en profitent pour filmer avec des petites caméras et leurs smartphones. Présent dans la salle, Christian Lajoux, président de Sanofi France.

  //www.francebleu.fr/player/export-reecouter?content=282613

 « Formellement, le film ne leur a pas été présenté, avoue Laurent-Besson Imbert, Il a été par contre diffusé en Assemblée générale où l’on sait qu’y assiste un représentant de la direction. Et puis, ce jour-là, ils ont vu les caméras. Ils savaient qu’ils étaient filmés ».

Dans son contenu, l’intersyndicale décrit le documentaire comme une compilation « des récriminations des salariés par rapport à la direction ».

>> Lire aussi : Notre dossier sur les mois de lutte des Sanofi Toulouse

 
Si le débat et la projection sont maintenus ce soir à 20 h 45 au cinéma l’Utopia de Tournefeuille, les salariés n’ont décidé que de diffuser des extraits du documentaire « où n’apparaissent pas les interventions ni les images de la direction », explique Laurent Besson-Imbert. « Nous allons nous renseigner juridiquement mais nous comptons organiser une autre projection du documentaire. »



30/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres